Mon Défi - Lire 25 livres sur le mental

Les habiletés de base

Habiletés de base

Les habiletés de base sont le socle pour évaluer et favoriser un meilleur état mental. Elles comprennent l’engagement, la confiance en soi et la planification des objectifs. Anthony Mette a toutefois ajouté l’estime de soi et des outils de mesure de la motivation. Pour évaluer ces habiletés de base, je vous conseille le test de OMSAT – 4 (Ottawa Mental Skills Assessments Tools) qui est le test de référence en matière de préparation mentale. Ces habiletés sont le socle sur lequel reposent les autres types de facultés.

1. L’engagement

Cette notion renvoie à la détermination, à la persévérance et à l’intensité du travail que l’individu est prêt à fournir pour atteindre les buts fixés. Beaucoup d’entraîneurs préfèrent former un joueur pas très doué mais déterminé à devenir le meilleur plutôt qu’un joueur très doué mais qui se satisfait de son talent. La psychologue Sophie Huguet (2014) parle de « Sens des sacrifices ». Etre sportif de haut niveau demande beaucoup de sacrifices, une rigueur et une hygiène de vie élevées. Pour les sportifs de haut niveau, beaucoup d’entres eux nous expliquent qu’ils ont dès le début ressenti cette détermination,  pour autant l’engagement peut se construire au fil du temps grâce à des succès, rencontres et mentors.

 

2. Confiance en soi

Elle se rapporte à la croyance que nous avons d’être capables de parvenir à nos buts. Chez les sportifs de haut niveau des études ont démontré que le niveau de confiance en soi augmente ou diminue selon deux critères :

  • La qualité de la préparation

  • Le niveau de croyance en ses propres capacités à atteindre son objectif.

Ronan Lafaix (2013) affirme que “la confiance n’existe pas. La confiance en soi serait une construction théorique qui symbolise un ensemble d’élément”.

Deux théories en psychologie du sport sont assez répandues basées sur les notions d’égo et de tâche :

 – Une méthode basée sur l’ego correspond à une motivation centrée sur le renforcement de l’image de soi, de son ego.

 – A l’opposé, une motivation centrée sur la tâche renvoie à la démarche d’amélioration de compétence.

3. Planification des objectifs

Cette notion renvoie à la capacité de construire des objectifs clairs, réalisables et stimulants. Bien planifier des objectifs permet ainsi de motiver les sportifs pour accomplir des objectifs plus globaux. Il est essentiel de définir des objectifs à court, moyen et long terme. Les objectifs ont pour but de venir vous motiver tous les jours avec quelque chose à réaliser ou à faire progresser.

Anthony Mette

Vos objectifs doivent vous permettre de venir motivé tous les jours de l’entraînement, avec quelque chose à réaliser ou à faire progresser. A un mois, trois mois, 6 mois ou 1 an, vous devez savoir ce qui vous fait travailler pour atteindre votre but”.

Pour l’auteur, il est difficile de se fixer des objectifs à plus long terme car il existe une grande part d’imprévu. L’auteur, nous conseille de se fixer des objectifs sur une période maximale d’1 an.

Si vous pratiquez un sport collectif, votre entraîneur doit vous fixer des objectifs collectifs, correspondant aux buts à atteindre mais aussi aux axes de développement, de progrès vers lesquels l’équipe doit tendre. En complément, vous devez aller discuter avec le coach et formuler des objectifs plus personnels si actuellement ce n’est pas le cas. Comme le dit l’auteur, la plupart du temps, le coach n’énonce pas directement ce qu’il attend mais vous donne des indices de développement, de progression.

 

Motivation

La motivation est une notion associée à la performance sportive. Pour beaucoup de sportifs, leurs motivations doivent être restructurées et repensées car le sens de leurs projets n’est pas clairement défini.

Dans leur début de carrière beaucoup de jeunes sportifs basent leur projet autour de motivation extrinsèque (Récompense, notoriété, médailles),  même si au départ, elle apparaît motivante et intéressante, il est nécessaire d’axer ses projets, objectifs sur des motivations plus intrinsèques qui nous sont plus personnelles. L’objectif est de se réorienter sur le but, la tâche, sur notre propre progression. Les motivations extrinsèques sont une source de stress, c’est ce qu’ont montré les récentes recherches. Une motivation mal orientée peut-être néfaste.

Selon Hubert Ripoli, “La principale force des champions est d’avoir une motivation hors pair et d’être capable de la maintenir envers et contre tout”.

 

L’estime de soi

L’estime de soi se définit ainsi, c’est le regard que nous portons sur nous-mêmes dans différents domaines tels que dans l’évaluation de nos compétences, de notre réussite professionnelle ou affective. Beaucoup de sportifs ont une estime de soi négative et donc ils comblent cette insuffisance  par leurs réussites sportives. Il est quand même possible de réussir malgré une estime de soi négative.

Avoir une bonne estime de soi est un gage de confiance positive, durable et stable dans tous les domaines.

Toutes les informations émises dans cet article proviennent du livre “La Préparation Mentale du Sportif” d’Anthony Mette. Cet article sur les habiletés de base ne reflète qu’un court passage de ce livre.

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 7
  •  
  •  

2 thoughts on “Les habiletés de base

  1. Thibaut, tu nous parles d’un test de référence au début de ton article… Vas-tu faire un article plus tard dessus ? Car cela m’intéresse, j’aimerai en savoir plus ! 😉

    1. Bonjour Vincent,

      Tu parles du test OMSAT-4 permettant d’évaluer les habiletés mentales. Pour le moment, je n’ai pas encore toutes les connaissances nécessaires pour traiter le sujet mais dès que je me sens à l’aise, je programme un petit article 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *